Les 10 plus grandes catastrophes liées à l'informatique d'après Colin Barker de ZDNet

Publié le par Steeve BOIS

  1. En 1983, les Russes ont cru qu’ils étaient attaqués par les Américains, parce que leur système avait détecté cinq missiles balistiques lancés contre eux. Un responsable doutait de l’information, puisqu’à son avis, en cas d’attaque américaine, il y aurait beaucoup plus que cinq missiles. Vérification faite, le logiciel comportait une erreur; les objets détectés étaient de simples satellites.
  2.  

  3. En 1990, un centre d’appel d’AT&T est tombé en panne, en raison d’une erreur de programmation sur un code d’une seule ligne. Résultats: 75 millions d’appels ne se sont jamais rendus et American Airlines prétend qu’elle a perdu 200 000 réservations.
  4.  

  5. En 1996, la fusée Ariane 5, qui avait couté sept milliards de dollars et 10 ans de travail, s’est elle-même détruite, 36 secondes après son lancement. La raison: le système de bord a été incapable de convertir une donnée provenant d’un processeur de 64 bits dans un système de 32 bits.
  6.  

  7. Lors de la construction du fameux Airbus A380, plusieurs compagnies de différents pays ont travaillé ensemble, mais à distance. Tout le monde utilisait le même logiciel, mais les Allemands se servaient d’une vieille version du programme. Résultats: au moment de l’assemblage de l’appareil, rien ne fonctionnait! Les coûts de cette erreur n’ont jamais été dévoilés, mais l’appareil est arrivé sur le marché un an plus tard que prévu.
  8.  

  9. En 1998, les Américains ont échoué dans leur volonté d’étudier la planète Mars, puisque l’un de leurs engins spatiaux a explosé, en survolant la planète à trop basse altitude. La raison: un sous-traitant américain avait utilisé les mesures impériales, alors que la NASA utilisait les mesures métriques.
  10.  

  11. En 2004, le gouvernement de Grande-Bretagne veut moderniser une partie du Ministère du Travail, tout en procédant à des changements informatiques au même moment. Résultats: près de deux millions d’Anglais ont reçu trop d’argent, 700 000 n’ont pas obtenu ce à quoi ils avaient droit et l’opération a coûté plus de deux milliards de dollars.
  12.  

  13. Dans les années 80 et 90, plusieurs fabricants d’ordinateurs n’ont jamais tenu compte du grand changement qu’il fallait faire, au passage de l’an 2000. Résultats: ce que les gens ont appelé le bogue de l’an 2000 aurait couté plus de 800 milliards de dollars à travers le monde.
  14.  

  15. L’année dernière, un tout nouveau portable de la compagnie Dell a pris feu lors de son lancement officiel. Après enquête, on s’est aperçu que le problème provenait de la batterie, fabriquée par Sony. Apple et plusieurs autres compagnies ont éprouvé les mêmes problèmes avec la batterie. Résultats: Sony a dû remplacer plus de 8 millions de batteries.
  16.  

  17. En 1999, le gouvernement Britannique décide d’obliger les jeunes de moins de 16 ans à se prémunir d’un passeport pour voyager, tout en changeant le système informatique au bureau des passeports. Résultats: les fonctionnaires sont incapables de répondre à la demande et le gouvernement doit dédommager des milliers de personnes qui avaient payé leur voyage, mais qui n’ont pas pu obtenir de passeport à temps.
  18.  

  19. Plus tôt cette année, 17 000 avions sont immobilisés à l’aéroport de Los Angeles en raison du mauvais fonctionnement d’une simple carte réseau valant quelques dollars. Résultats: personne n’a été en mesure de quitter les États-Unis ou d’y arriver par Los Angeles pendant huit heures.
  20.  

    Quoi il n'y a pas d'incident mortel dans tout ça? Si mais bon, comme cette liste se veut un clin d'oeil plus qu'une source authentique d'information, l'auteur a volontairement évité les incidents qui auraient causés des pertes humaines.

    Fais-tourner!

Publié dans vudestic

Commenter cet article

Nadia 08/12/2016 14:05

Bonjour,
Une liste plus actuelle peut être trouvée ici : http://www.rocketprojet.com/29-bugs-terrifiants-informatique/
Elle inclut les accidents mortels et ça fait froid dans le dos (voitures, avions... on n'est nulle part à l'abri de l'informatique on dirait)
Nadia